• Agrion élégant (7) - Ischnura elegans

     

    Agrion élégant (7) - Ischnura elegans

     

    Nom latin : Ischnura elegans (Vander Linden, 1820)
    Nom commun : Agrion élégant
    Autres noms : Ischnure élégante
    Nom anglais : Blue-tailed Damselfly
    Ordre : Odonata
    Sous-ordre : Zygoptera
    Famille : Coenagrionidae
    Envergure : 30-34 mm
    Biotope : Proximité des eaux courantes et surtout stagnantes bordées de végétation.
    Zone géographique : Europe et Asie, de l'Islande jusqu'au Japon.
    Manquant dans une grande partie de la péninsule Ibérique et dans l'extrême nord.
    Période de vol : Fin avril à fin septembre dans le nord de la zone de répartition,
    durant une période un peu plus étendue dans le sud.

    Les mâles matures ont un abdomen noir bronze avec la base et l'extrémité de l'abdomen (segment 8)
    de couleur bleu ciel.
    Les yeux sont bleus avec du noir sur le dessus. Il y a des taches post oculaires rondes et bleues.
    Les pterostigmas sont bicolores noir-blanc.
    Les femelles sont de couleur variable. Certaines sont bleues et ressemblent beaucoup aux mâles. D'autres sont brunâtres ou verdâtres ternes. D'autres présentent un thorax rose qui verdit ou brunit et ternit avec l'âge.
    Le cycle de reproduction est assez rapide. Il peut y avoir trois générations par an dans le sud.
    Il n'y a qu'une seule génération par an dans la majorité des régions.


    Je vous ai déjà présenté l'Agrion élégant juvénile il y a 3 jours.
    Je suis retourné au même endroit depuis, et j'ai pu faire d'autres photos que je vous présente.
    Cette fois-ci j'ai pu approcher un peu plus, et les macros sont plus intéressantes au niveau des détails.
    En l'occurence, ici c'est une femelle juvénile, de couleur violette.

    Une façon très agréable de visiter le blog : Utiliser le module Tags, qui se trouve tout en bas sur la droite.

    Photos prises dans la Vallée Verte, le 16 Avril 2014


    22 commentaires

  • Piéride de la Rave (1) - Pieris rapae

     

    La Piéride de la rave (Pieris rapae) est un insecte lépidoptère de la famille des Pieridae
    de la sous-famille des Pierinae et du genre Pieris.

    Noms vernaculaires
    Pieris rapae
    se nomme en anglais Small White et Cabbage White aux États-Unis , Kleine Kohlweißling en allemand, Klein koolwitje en néerlandais, Pequeña mariposa de la Col en espagnol et Rapaiola en italien.

    Description
    C'est un papillon blanc à revers blanc jaunâtre. La longueur de l'aile antérieure de la Piéride de la rave, de couleur majoritairement blanche, varie de 23 à 27 mm. Chez le mâle, le dessus des ailes antérieures est marqué par un petit point noir tandis que la femelle porte deux points noirs. L'aile antérieure du mâle possède une pointe plus ou moins sombre (sur l'apex) mais celle-ci est plus petite que chez la femelle. Les papillons issus de la première génération de l'année ont des marques sombres moins importantes que ceux des autres générations. La piéride de la rave peut être confondue avec la Piéride de l'ibéride (Pieris mannii) et la Piéride de l'æthionème (Pieris ergane).

    Chenille et Chrysalide
    Ses œufs, jaune clair, sont pondus isolément, contrairement à ceux de la Piéride du chou,
    et ont une période d'incubation d'une semaine. La femelle volette des feuille en feuille sur la plante hôte
    et pond rapidement à chacun de ces atterrissages.

    La chenille est verte avec des points jaunes sur les flancs et une ligne continue jaune sur son sommet.
    La chrysalide est verte.

    Biologie
    En plaine, le papillon peut avoir trois à cinq générations sur l'année mais seulement une à deux en montagne. L'imago est présent de mars à octobre, mais est parfois présent dès janvier sur la Côte d'Azur.

    Elle hiverne à l'état de chrysalide. Mais aux Canaries ce papillon est multivoltin et vole toute l'année.

    Les plantes hôtes sont de nombreuses crucifères : Chou potager, Colza, Moutarde des champs, Ravenelle,
    Alliaire officinale, ainsi que Réséda jaune, Grande Capucine.

    Ecologie et Distribution
    La Piéride de la rave est présente naturellement en Eurasie jusqu'à la péninsule Arabique, au Maghreb et au Japon. Elle est ainsi présente dans toute l'Europe excepté la région arctique.

    C'est un migrateur qui va vers le nord de l'Europe au début de l'été puis repart au sud vers la fin août.

    Elle a également été introduite en Islande, en Amérique du Nord (où elle est présente du Canada à Mexico),
    à Hawaï, aux Bermudes, en Australie et en Nouvelle-Zélande.

    La Piéride de la rave est présente dans tous les départements de France métropolitaine, depuis le paléolithique.

    Elle apprécie les jardins et les prairies riches en Brassicacées jusque 2 100 mètres d'altitude.
    Elle se maintient dans les villes sur les friches temporaires.

    Aucun statut de protection, c'est l'un des papillons les plus communs au monde.


    Toutes mes photos sont visibles en grand format : il suffit de cliquer dessus !
    Ensuite, vous appuyez sur la touche "Retour arrière" pour revenir dans le blog...


    Photo prise dans la Vallée Verte, le 16 Avril 2014


    24 commentaires

  • Tircis (6) - Pararge aegeria

     

    Tircis (6) - Pararge aegeria

     

    Le Tircis (Pararge aegeria) est un lépidoptère appartenant à la famille des Nymphalidae,
    à la sous-famille des Satyrinae et au genre Pararge.

    Description
    Le Tircis est un papillon de taille moyenne ornementé de marron sur un fond de couleur orange vif.

    Biologie
    Le cycle peut comporter deux générations ou plus par an.
    Les œufs, pondus isolément sur les plantes hôtes éclosent au bout d'une dizaine de jours.
    Pour les chenilles de première génération, le développement jusqu'au stade nymphal s'effectue en un mois.
    Celles de dernière génération peuvent se nymphoser soit en automne, soit au printemps, après hibernation.
    Les chrysalides restent suspendues aux tiges pendant un mois pour celles qui n'hivernent pas.

    Le Tircis vole en deux ou trois générations entre février et décembre.
    Il hiverne au stade de chenille ou au stade de chrysalide.

    Ecologie et Distribution
    Le Tircis est présent en Afrique du Nord, dans toute l'Europe non nordique et toute l'Asie tempérée.
    Il réside dans tous les départements de la France métropolitaine.

    Le Tircis vit dans les bois clairs, les clairières, les haies et parcs urbains arborés, jusqu’à 1500 m.
    Le papillon se tient au sol, sur les plantes basses ou sur les feuilles d’arbres dans les taches de soleil des clairières,
    le long des chemins forestiers et des lisières.

    Pas de statut de protection particulier

    Noms vernaculaires
    Le Tircis se nomme "Speckled Wood" en anglais et "Waldbrettspiel" en allemand.


    C'est le papillon que je rencontre le plus fréquemment, aussi bien maintenant qu'à mon ancien domicile.
    Les Tircis, à eux seuls, sont aussi nombreux que tous les autres papillons réunis...
    C'est vous dire si c'est un ami fidèle de mes balades, quasiment tout au long de l'année !


    Photos prises dans la Vallée Verte, le 14 Avril 2014


    32 commentaires

  •  Agrion élégant (6) - Ischnura elegans

     

    L'Agrion élégant (Ischnura elegans) est une espèce d'insectes odonates de la famille des Coénagrionidés,
    du sous-ordre des Zygoptères (« demoiselles »).

    Vu la couleur violette de cet individu, je pense qu'il s'agit d'un juvénile, d'une femelle !
    Les adultes sont de couleur verte pour la femelle, et bleue pour le mâle.

    Quel plaisir de retrouver ces Libellules !
    Depuis quelques jours, j'ai revu plusieurs espèces, et notamment :
    - Agrion élégant
    - Agrion Orangé
    - Caloptéryx Vierge
    - Petite Nymphe au corps de feu
    Je vous présenterai bientôt cette dernière.


    Photo prise dans la Vallée Verte, le 13 Avril 2014


    29 commentaires
  •  
    Pissenlit (5) - Taraxacum

     

    Pissenlit (5) - Taraxacum

     

    Pissenlit (5) - Taraxacum

     

    Pissenlit (5) - Taraxacum

     

    Pissenlit (5) - Taraxacum

     

    Pissenlit (ou Dent-de-lion) est un nom vernaculaire ambigu en français. On appelle « pissenlit » diverses plantes à tige généralement creuse et dont l'inflorescence est un capitule plat et jaune. Ce capitule est généralement à fleurons ligulés. C'est la couleur jaune du capitule et sa forme plate qui déterminent généralement l'emploi du nom « pissenlit » pour désigner telle ou telle espèce.

    Les pissenlits « véritables » sont des espèces du genre Taraxacum. Des espèces d'autres genres de la famille des Asteraceae peuvent prendre néanmoins ce nom vernaculaire.

    Les espèces du genre Taraxacum sont des plantes dicotylédones anémocores.

    C'est le genre des pissenlits véritables, même s'il existe dans ce cas des « pissenlits blancs »
    (comme Taraxacum albidum).

    Les akènes à aigrettes que produisent souvent les espèces de ce genre sont très connus.
    Il est traditionnel de souffler dessus pour les voir s'envoler.

    Ce sont des plantes vivaces, de plein soleil ou mi-ombre, à racine charnue pénétrant profondément dans le sol (plus de 50 centimètres), ce qui leur permet de résister au gel intense des régions froides (Russie, Canada). Dans ces régions, la partie aérienne meurt à la fin de l'automne, mais repousse dès la fonte des neiges, et la floraison survient une vingtaine de jours après la repousse ; une autre floraison de moindre importance se produit parfois en fin d'été.

    Les feuilles (très riches en vitamine C et β-carotène), les fleurs et les racines des pissenlits dits « communs »
    ou « officinaux » sont également consommées.

     C'est une des plantes les plus communes qui soient, mais que je trouve toujours très belle.
    Je ne me suis jamais lassé de la photographier...


    Il y a un peu plus d'un an, le 1° Avril 2013, j'ai créé un blog intitulé "Galerie Didier 85"
    Je voulais un endroit indépendant pour ma Galerie Photo.
    Le bilan, après une année, est plutôt négatif : peu de visites par jour (10 fois moins que sur ce blog).
    C'était peut-être une erreur, finalement...
    Alors j'ai décidé de « rapatrier » cette Galerie Photo à l'intérieur de ce blog.
    Deux des catégories de photos sont déjà disponibles : « Créations » & « Portraits ».
    Vous pouvez y accéder en cliquant sur l'onglet "Galerie Photo" sous la bannière.

    Photos prises dans la Vallée Verte, le 9 Avril 2014


    28 commentaires

  •  Pâquerette (5) - Bellis perennis

     

    Pâquerette (5) - Bellis perennis

     

    Pâquerette (5) - Bellis perennis

     

    La pâquerette ou pâquerette vivace (Bellis perennis) est une plante vivace de la famille des Astéracées.

    Haute de dix à vingt centimètres, ses fleurs naissent sur des inflorescences appelées capitules.
    Celles du pourtour, que l'on croit à tort être des pétales, sont appelées fleurs ligulées parce qu'elles ont la forme d'une languette, ou demi-fleurons. Ce sont des fleurs femelles dont la couleur varie du blanc au rose plus ou moins prononcé. Celles du centre, jaunes, appelées fleurs tubuleuses, parce que leur corolle forme un tube, ou fleurons, sont hermaphrodites. Ainsi, contrairement à l'opinion populaire, ce qu'on appelle une fleur de pâquerette n'est en réalité pas « une » fleur mais un capitule portant de très nombreuses fleurs.

    La pâquerette est très rustique. On la trouve dans les prés, les pelouses, les bords de chemins, les prairies,
    sur les gazons et les zones d'herbe rase.

    Elles ont la particularité, comme certaines autres fleurs de plantes herbacées, de se fermer la nuit et de s'ouvrir le matin pour s'épanouir au soleil ; elles peuvent aussi se fermer pendant les averses, voire un peu avant,
    ce qui permettrait dans les campagnes de prédire la pluie légèrement à l'avance.

    Les pâquerettes survivant très bien aux tontes répétées même très rases dans un gazon, où elles sont particulièrement visibles, elles ont donné lieu à l'expression « au ras des pâquerettes »
    signifiant « au ras du sol » et, métaphoriquement, « sans intelligence ».

     

    J'ai revu entièrement le « look » du blog !
    J'ai changé notamment la largeur du blog, qui est passée de 1280 à 1680 pixels.
    La police de caractères a été également changée, ainsi que les tailles des caractères.
    J'ai ajouté un bloc de modules sur la droite du blog, qui n'en avait pas précédemment.
    Je compte sur vous pour me dire si c'est lisible dans différentes configurations, selon la largeur de vos écrans.

    Deux petites astuces pour ajuster la taille d'un blog ou d'un site à la taille de votre écran :
    1) Appuyez sur la touche "Control" en même temps que sur la touche "+" ou "-"
    2) Appuyez sur la touche "Control" en même temps que vous tournez la molette de la souris vers l'avant ou l'arrière.

    Et pour celles et ceux qui veulent voir les photos en plus grand format, il suffit de cliquer sur la photo !

     

    Autre chose : depuis 21 mois que ce blog existe, il y a pas mal de personnes qui se sont abonnées à la Newsletter.
    J'ai remarqué que guère plus de la moitié se sont manifestées, que ce soit dans des commentaires ou des messages.
    Alors je vais faire comme d'autres avant moi dernièrement (Kri ou Pascale/Nokomis par exemple).
    Juste après l'envoi de la Newsletter pour cet article, je vais supprimer toutes les inscriptions.
    A charge pour vous de vous ré-inscrire, ce qui est assez simple et rapide : ICI
    Et n'oubliez pas de cliquer sur le lien de confirmation, dans le mail qui vous sera adressé.
    Ca permettra une remise à niveau salutaire, pour moi, comme pour ceux qui ne désirent plus la recevoir.

     

    Photos de cet article prises dans la Vallée Verte, le 9 Avril 2014


    43 commentaires

  • Narcisse (1) - Narcissus

     

    Narcisse (1) - Narcissus

     

    Narcisse (1) - Narcissus

     

    Narcissus est un genre d'herbacée vivace de la famille des Amaryllidaceae,
    ou des Liliaceae selon la classification classique.

    Les narcisses sont des plantes bulbeuses, à feuilles basales et à tiges creuses, portant de une à plusieurs fleurs.
    Les fleurs comportent six tépales pétaloïdes.
    Les étamines, au nombre de six, sont insérées dans une couronne ou paracorolle en coupe ou en trompette.
    Le fruit est une capsule trilobée contenant généralement de nombreuses graines.

    Les narcisses sont des plantes à bulbes dont la beauté est très appréciée dans les jardins.
    Il existe de nombreuses espèces et une multitude de variétés horticoles.
    Les narcisses sont des plantes toxiques, qui, comme les perce-neige, contiennent de la galantamine.
    La floraison a lieu de mars à juin, les fleurs étant de couleur blanche ou jaune selon les espèces.

    Photos prises hier, samedi 8 Mars 2014, dans la Vallée Verte.


    49 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires